Contact   A Propos   Accueil

Les créas de Rose

Le bilan de la mi-année 2019

17 août 2019

Je sais que nous ne sommes plus vraiment à la moitié de l’année, mais je tiens à faire ce bilan, pour moi et pour vous.
Comme vous l’avez vu, je n’étais pas très active sur mon blog et les réseaux sociaux. J’ai même reçu des e-mails inquiets me demandant si j’avais abandonné l’écriture. Je vous rassure, ce n’est pas le cas, au contraire, j’ai passé 6 mois à travailler comme une folle. J’ai tellement écrit, que les projets prévus sur une année sont presque tout aboutit. C’est pour cela que je tiens à faire une mise au point, car je vais rajouter quelques objectifs en plus pour le reste de 2019.

Ce que j’ai fait

J’ai terminé d’écrire :
- Un livre de recettes sur Deltarune.
- Un livre de recettes sur Stardew Valley.
- Alter Reality - Tome 1.
- Les Autres Mythes- Tome 1.
- Le journal du petit cancrelat.
- Underclear - Chapitre 3.

J’ai terminé les illustrations :
- Un livre de recettes sur Deltarune.
- Les Autres Mythes- Tome 1.
- Le journal du petit cancrelat.
- Underclear - Chapitre 3.

Ils sont montées et prés à être imprimés :
- Un livre de recettes sur Deltarune.
- Les Autres Mythes- Tome 1.
- Le journal du petit cancrelat.
- Underclear - Chapitre 3.

J’ai terminé beaucoup de livres et fait les synopsis de plusieurs futurs œuvres. Certains bouquins sont presque terminés, il reste juste les illustrations à faire comme avec le livre de recettes de Stardew Valley ou Alter Reality.

mibilman2019 (1)

Ce qu’il reste à faire

Livre à finir ou à commencer :
- Gameur Cookies : Il reste quelques textes à écrire et des recettes à tester. Malheureusement avec la canicule je n’ai pas pu cuisiner comme je le voulais.
- Bleuté la mime : J’ai juste à faire les illustrations, mais, pour le moment, il n’est pas dans ma liste des priorités. Mais il sera fait avant le début de l'année 2020.

D’autres projets/objectifs ?

J’ai une prioritaire, celle de changer d’ordinateur. Celui que j’ai, commence à se faire vieux, certains logiciels ont de la peine à marcher, ce qui m'handicape beaucoup. C’est d’ailleurs à cause de ça que ma chaîne YouTube prend la poussière. Impossible pour moi de monter une vidéo, le logiciel de montage plante toutes les dix minutes. J’espère que ça changera avec le nouveau matériel.

Alter Reality, un roman ou plutôt un Light Novel, dont je parle depuis un moment. Ce projet est enfin terminé, il va passer à sa prochaine phase début septembre. Je ne sais où je vais avec ce livre. Néanmoins, j’y mets beaucoup de cœurs. Des articles vont bientôt arriver à ce sujet, où je vous présenterai l’univers et les personnages.

Le chapitre 4 d’Underclear fait partie des projets qui vont prendre de l’avance. J’espère avoir le temps de faire le story-board et de commencer à le dessiner. Si c’est le cas, il n’y aura pas de pause entre les deux chapitres.

Avant la fin de l’année, je compte faire un autre livre, mais pas de roman ni de livre de cuisine. Ce serait plus un livre pratique pour aider les écrivains. Je n’en dis pas plus, toutefois, il est déjà en cours de création. Si tout se passe bien, il pourrait se retrouver cette année sous votre sapin.

Beaucoup de travail en perspective. Je compte également prendre un peu d’avance sur certains livres prévus pour 2020. J’espère pouvoir tout terminer à temps.

mibilman2019 (2)


Underclear : Le chapitre 3 est là

27 juillet 2019

Le chapitre 2 d’Underclear s’est terminé vers avril, il est maintenant temps au chapitre 3 de prendre la relève.
Ce chapitre est un peu court avec 41 pages et il tourne principalement autour de deux personnages.

Résumé du chapitre 2

Le chapitre 2 débute avec le réveil de Clear qui tombe dans l’Underswap. Elle y fait la rencontre de Sans, qui ressemble un peu à Ink. Ils décideront de voyager ensemble pour retrouver le frère du squelette. Ils verront de nombreux paysages et Clear apprendra un peu plus de choses sur ce monde. Elle va croiser également Undyne, une scientifique qui enclenche chez Clear de violentes migraines.
Puis, ils arrivent enfin devant le frère de Sans, qui s’appelle Papyrus. Il sera accompagné de Charas, un humain, qui malheureusement ne connaît pas Clear. Pendant leur échange, Clear sera prise d’un frisson, sentant un danger en approche.
Soudainement, Error apparaît réclament Clear. Charas et Clear fuiront avant d’être séparés, obligeant Clear à rester combattre le sombre squelette. Heureusement, Sans et Papyrus sont là pour la protéger. Au court du combat, Clear apprend à utiliser ses bandages. Malheureusement, grâce à sa ruse Error capture notre chère héroïne.

couverturechap3

À quoi doit-on s’attendre ?

Ce nouveau chapitre mettra surtout en avant Error. Clear va en apprendre à peu plus sur le passé de son ennemi, mais également ce qui la rend si unique. L’histoire est un peu plus sombre, car elle met en avant l’état physiologique d’Error qui est un personnage fou et solitaire.
Les échanges qu’ils vont avoir auront leurs importances sur la suite de l’histoire. J’espère que vous pourrez vous faire une opinion sur Error, un de mes personnages préférés des UA d’Undertale.

Les personnages

Petite description des personnages que l’on rencontre dans le chapitre 3 :

chibi_clear

Nom : Clear
Description : Clear est une jeune fille qui s’est un jour réveillée au milieu d’une prairie sans aucun souvenir. Elle ne se rappelle ni de son nom ni de son passé. C’est Ink qui, après l’avoir trouvée, lui donne un prénom. Avec son aide, elle parcourt les UAs à la recherche d’une personne qui saurait l’identifier.

 

 

 

 

chibi_errorNom : Error
Description : Error était à la base un Sans venant d’un UA, malheureusement à cause de certain événement il s’est retrouvé piégé dans le vide blanc entre les fichiers du jeu. Seul, il sombra dans la folie, jusqu’à ce qu’il découvre comment manipuler le code du jeu d’Undertale pour ouvrir des portails vers d’autres UAs.
Error est un personnage un peu dément et psychotique qui est déterminé à trouver toutes les anomalies et les détruire. Ce qui est un peu hypocrite quand on sait qu’il est lui-même une anomalie.
En raison de son niveau de folie, ses motifs réels sont encore un mystère à ce jour.
Il a comme passe-temps de collectionner des marionnettes à l’effigie des différentes versions de Sans, et de discuter avec eux comme s’ils étaient vivants.

 

 

 

 Où la trouver ?

Vous pouvez lire Underclear directement sur mon blog, sur 404 Factory et maintenant sur Mangadraft.
Une planche est postée chaque semaine, voire plus par moment. (Ça dépend comment j’avance).
Vous pouvez aussi feuilleter les deux BD sur mon stand lors des festivals où je me rends. Ce sera en plus l’occasion de parler entre fans d’Undertale.

errorxclear

Liste de sites pour vous aider à écrire (expression, rime, synonyme…)

20 juillet 2019

Il arrive quand vous écrivez d’avoir un trou. Vous n’arrivez pas à trouver un synonyme, une expression, une citation, voire même une rime pour une poésie. Heureusement, il existe sur internet une ribambelle de sites qui permettent d’alléger ce fardeau et de gagner du temps.

Voici pour vous aider quelques sites web, qui offrent des outils pour mieux écrire. En espérant que vous en trouverez un adapté à vos besoins.

logiciel_mieux_ecrire (1)

Inspirassion

C’est très compliqué d’expliquer le concept de ce site. Pourtant, dès que vous l’aurez utilisé, vous ne pourrez plus vous en passer. En fait, il permet de mieux écrire, de trouver le mot le plus élégant pour décrire une situation, tout en vous donnant des exemplaires. La meilleure chose à faire est de l’essayer. C’est vraiment un plus, si vous avez beaucoup de descriptions à écrire dans votre texte ou d’émotion à retranscrire.

logiciel_mieux_ecrire (2)

Rimes solides

Rimes solides permets de trouver des mots qui sonnent bien ensemble, sans obligatoirement formait une rime parfaite. Le moteur de recherche est simple à utiliser et permet de chercher un mot ou une expression. C’est idéal pour créer une musique ou une poésie qui agrémente votre roman.

logiciel_mieux_ecrire (8)

Dico des rimes

Ce site permet de rechercher des rimes avec des mots existants ou inventés. Il offre différentes catégories de recherche pour les poésies, comme par le son, les anagrammes ou les mêmes voyelles. Il est très simple d’utilisation, avec un design épuré.

logiciel_mieux_ecrire (4)

Les expressions

Un site qui permet de rechercher une expression par son origine ou sa signification. Si vous vous souvenez seulement de quelques mots, il suffit de remplir le moteur de recherche pour trouver l’expression perdue. C’est vraiment bien pour trouver une expression précise.

logiciel_mieux_ecrire (3)

Expressio

Expressio permet de trouver une expression et son origine, mais aussi d’en trouver une dans une autre langue. Ce qui est un plus pour les livres parlant d’autre culture.

logiciel_mieux_ecrire (6)

CNRTL

CNRTL est un bon site, avec un moteur de recherche de synonyme. Grâce à une barre, vous pouvez savoir à quel point les synonymes trouvés ressemblent au mot que vous avez tapé. Le plus de ce site, ce sont les autres outils qu’il propose aux écrivains, une vraie mine d’or. Je vous conseille de bien le fouiller, vous pourrez y trouver des choses intéressantes.

logiciel_mieux_ecrire (5)

Synonymo

Synonymo est un autre site permettant de chercher des synonymes. Il ne fait que ça et rien d’autre. Mais l’avantage de ce site c’est qu’il est si simple qui peut marcher sur n’importe quel support, comme un téléphone portable. Si vous aimez écrire à l’extérieur, c’est le site à avoir en favoris en cas de trou de mémoire.

logiciel_mieux_ecrire (7)

Larousse

Larousse, je n’ai pas vraiment besoin de présenter ce site, tout le monde le connaît. Si vous cherchez un mot, vous trouvez sa définition, les expressions et citations qui l’emploie, ses synonymes et ses homonymes. C’est le dictionnaire gratuit le plus complet.

logiciel_mieux_ecrire (9)

Proverbes-citations

Proverbes-citations permet de trouver des citations par thèmes ou par auteur. Par contre, il ne donne pas la signification des citations. C’est très dommage.

logiciel_mieux_ecrire (10)

Les beauxproverbes

Ce site a le même principe que celui au-dessus. Vous pouvez trouver des citations grâce au moteur de recherche ou par thème. Le petit plus de ce site est les images qui accompagnent les citations, certaines sont très inspirantes.

Le glaçage royal

22 juin 2019

Si vous aimez la pâtisserie, vous avez sûrement déjà fait des biscuits ou des cookies. Vous vous êtes certainement demandé comment décorer les gâteaux pour les rendre plus appétissants ou ludiques.
Faut-il utiliser de la pâte à sucre ? Des colorants ? Un glaçage ? Mais lequel ?
Et si je vous parlais d’un glaçage qui a fait ses preuves au fil des années et qui peut aller dans n’importe quelle pâtisserie. Je parle bien sûr du glaçage royal alias glace royale.

glacage royal (5)

À quoi ça sert ?

Le glaçage royal sert à glacer, mais également à décorer les gâteaux ou les biscuits. Le glaçage royal se retrouve ainsi sur de nombreuses pâtisseries comme les célèbres mille-feuilles ou les calissons d’Aix.
Le glaçage royal sert donc:
– À réaliser des décors qui durcissent à l’air.
– À décorer de socles en plastique ou polystyrène, des pièces montées, des pains d’épices…
– À décorer des gâteaux, des cupcakes et des biscuits avec une poche à douille, ou au pochoir.
– À faire un glaçage.
– À écrire.
– À faire des ornements fins.
– À coller des aliments entre eux, car elle durcit à l’air en séchant.
– À faire une sous-couche pour décorer des gâteaux.

L’avantage de la glace royale c’est qu’elle peut être colorée et avoir une consistance aussi fluide qu’épaisse. Ce qui permet de l’utiliser sous différente forme. Elle peut ainsi être utilisée pour dessiner sur les biscuits et créer des paysages, des personnages ou des scènes. En plus, ce glaçage durcit vite, ce qui permet de superposer des couleurs sans qu’elle se mélange.
Vous pouvez également parfumer votre glaçage royal en incorporant des arômes alimentaires rendant vos biscuits plus savoureux. Attention, il arrive que des arômes colorent également le glaçage.
Le seul défaut de nappage, c’est qu’il est sucré, il faut donc être vigilant et adapter le taux de sucre dans votre dessert.

glacage royal (6)

D’où ça vient ?

C’est très dur de retrouver l’origine de ce glaçage, d’autant plus qu’il a plusieurs appellations, soit : glace royale, glaçage blanc, glaçage royal, glace blanche ou encore Royal Ice.
D’après ce que j’ai pu lire, le glaçage royal trouverait ces origines chez les Britanniques, et daterait de 1840. Un pâtissier aurait eu l’idée de faire un gâteau entièrement recouvert de ce nappage blanc pour le mariage du Prince Albert et de la Reine Victoria et l’aurait nommée en leur honneur « royal icing ».

glacage royal (3)

La recette

Voici la recette du glaçage royale, elle est simple, et ne demande pas grand-chose comme ingrédient. Sachez qu’il existe des sachets prés à l'emploi, où il suffit de rajouter de l’eau, si vous avez peur de la rater ou pour des questions d’hygiène.

Ingrédient :
- 200 g de sucre glace
- 1 blanc d’œuf (environ 40 g)

1/ Tamisez le sucre glace, puis versez-le dans un bol.
2/ Dans un saladier, battez légèrement le blanc d’œuf pour le liquéfier, puis ajoutez le sucre glace.
3/ Remuez pendant 2 minutes jusqu’à obtenir une crème blanchâtre.
4/ Rajoutez le colorant ou l’arôme de votre choix à votre préparation, sinon laissez-le tel quel.

Petite astuce : Si le glaçage est trop liquide, ajoutez du sucre glace, s'il est trop épais, ajoutez un peu de jus de citron ou de l’eau.

Il faut savoir qu’il existe trois variétés de glaçage et celle-ci dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire, soit :
Le glaçage royal fluide : Il est utilisé autant pour dessiner le contour de votre biscuit que le remplir. Il doit être assez fluide pour sécher rapidement, mais pas trop pour ne pas couler sur les bords du biscuit. Il sert notamment pour la technique du « wet on wet », qui consiste à créer des cookies de plusieurs coloris ou motifs sans reliefs.
Le glaçage royal médium : Il a une consistance crémeuse, comme une glace l’on vient de servir et qui va bientôt fondre. Il est utilisé pour réaliser des filigranes, ou des transferts.
Le glaçage royal ferme : Il a une consistance épaisse et dense, proche du dentifrice. Il est souvent utilisé pour faire des fleurs, des broderies, des rubans, ou de colle alimentaire.

glacage royal (4)

Comment la conserver ?

Malheureusement, la glace royale croûte et durcit au contact de l’air très rapidement, peu importe sa consistance.
Il est donc recommandé de recouvrir le contenant où se trouve votre glace royale avec un torchon ou essuie-tout humide et de la conserver au réfrigérateur. Elle devra être utilisée sous 24-48h. Au-delà, elle perdrait de sa tenue et de sa qualité.

glacage royal (1)

Comment l’utiliser ?

Il existe plein de manières différentes d’utiliser le glaçage royal, pour décorer, pour peindre, pour transférer, pour coller. Je vais parler ici de deux méthodes simples pour agrémenter vos biscuits, elles conviennent très bien au débutant.

Méthode N°1 :
La première méthode consiste à dessiner le contour de votre biscuit avec du glaçage médium et une poche à douille. Cette barrière évitera à votre glaçage royal de baver quand vous remplirez l’intérieur du contour avec du glaçage plus fluide. Il faut donc pour ce procédé utiliser deux types de glaçage royal et laisser sécher entre chaque procédé.

Méthode N°2 :
La deuxième méthode est d’utiliser un seul et même glaçage pour faire le contour et remplir le biscuit. Il faudra préparer un glaçage royal mi-médium mi-fluide, la texture doit s’étale un peu, mais sans couler. Pour vous assurer d’avoir la bonne texture, insérez la pointe d’un couteau sur la surface de votre glaçage royale. Si au bout de 15 à 20 secondes, la marque disparaît complètement, c’est que vous avez la bonne consistance.

Maintenant que ce glaçage n’a plus de secret pour vous, il ne vous reste plus qu’à faire des tonnes de biscuits pour vous exercer encore et encore.

glacage royal (2)

Liste pour décrire les expressions du visage

01 juin 2019

Une des choses difficiles en écriture, c’est sûrement de décrire les émotions de ses personnages. Parfois, vous ne savez par où commencer, ni même quelle partie du visage permet d’exprimer le plus la peur, la honte ou l’amour.
Voici donc une liste pour décrire les expressions du visage, des yeux jusqu’à la bouche.

Note : Sachez que cette liste va évoluer au fil du temps, je rajouterais certainement d’autres expressions ou mot par rapport à mes découvertes. N’hésitez pas à poster un commentaire si vous avez d’autres phrases en tête.
J’aurais aimé classer les expressions par émotions, mais certaines phrases sont souvent utilisées pour exprimer un panel de sentiment, donc j’ai préféré les laisser tels quels.
Une liste sera faite bientôt sur les expressions du corps, comme la posture, les mains, le cœur…

expression_du_visage (1)

Les yeux/sourcils

Ses yeux s’agrandirent / s’élargirent / s’arrondirent.
Ses yeux tournent.
Il a les pupilles dilatées.
Il lance un regard noir.
Elle a les larmes aux yeux.
Les larmes débordent de ses yeux.
Les larmes ont rempli ses yeux.
Les yeux larmoyant.
Ses yeux sont inondés de larmes.
Son sourcil inférieur remonte.
Ses yeux sont mouillés.
Ses yeux s’emplissent de larmes / commencent à briller / se révulsent.
Ses yeux devinrent des fentes / se fermèrent / se rétrécirent.
Ses yeux s’écarquillent / se baissent.
Ses yeux étincellent/brillent/s’illuminent.
Il détourne le regard.
Il lui fit un clin d’œil.
Il cligne des yeux à plusieurs reprises.
Elle battit des cils.
Il me regarde d’un air amusé.
Il me regarde amoureusement.
Il me lance un regard brûlant.
Il me jette un regard lubrique.
Ses yeux s’éclairèrent / s’assombrirent / fixèrent le vide.
Elle pli les yeux.
Les coins de ses yeux se plient.
Il hausse les sourcils / un sourcil.
Il fronça les sourcils.
Un regard fort/sur de lui/fière.
Un regard aigri/aigre.
Ses sourcils firent un bond/ se levèrent.
Le regard de « nom du personnage » se refroidit.
Un regard froid/glacial.
Les yeux de « nom du personnage » vacillent.
Il masse ses sourcils en soupirant.
Ses yeux lancent des éclairs.
Une ride/veine apparut entre ses sourcils.
Un regard dépité/offusqué/offensé.
Il louche.
Son regard se voile.
Son regard se perd au loin / dans le vide/ à l’horizon.
Elle cligne des yeux.
Elle lève les yeux au ciel/ au plafond.
Un mouvement des yeux.
Ses yeux s'ennuient d’elle.
Elle jette/lance un coup d’œil.
Elle scrute/observe/étudie/examine.
Des difficultés à regarder « nom du personnage » dans les yeux.
Un regard troublé/apeuré/ dégoûté.
Une paupière languissante.
« Nom du personnage» me fixe légèrement/timidement.

expression_du_visage (4)

Le nez

Son nez retroussé/ plissé.
Un nez frémissant.
Elle renifle/soupire/siffle/souffle
Son nez coule.
Les narines dilatées/ouvertes.
Les narines gonflées/palpitantes/sifflantes/tressaillantes.
Le nez qui saigne.
La moutarde lui monte au nez.

La bouche/lèvres/gorge

Sa bouche s’étire en un sourire.
Un petit/grand/large sourire
Un sourire se dessine sur son visage.
Un doux/délicat sourire.
Les coins de sa bouche se relèvent/dressent
Sa bouche se contracte.
Il me lance un sourire sarcastique/amical/fière.
Garder le sourire.
Il claque sa langue.
Un sourire rafraîchissant/timide.
Elle fait la moue.
Elle a une moue tracassée.
Il ouvre la bouche pour… (Protester, argumenter …).
Elle se mâchouille les lèvres.
Elle mord sa lèvre (supérieur/inférieur).
Il serre sa mâchoire/les dents.
Elle grince des dents.
Il pince les lèvres.
Ses lèvres se mirent à trembler.
Ses dents claquèrent.
Elle a un demi-sourire
Elle déglutit.
La langue pendante.
Il a tiré sa lèvre inférieure entre ses dents.
Il tire la langue.
Sa bouche se tord d’effroi.
Elle grimace.
Elle se force à sourire.
Son sourire est forcé.
Il feint un sourire.
Son sourire s’estompa.
Son sourire a glissé.
Le muscle de sa mâchoire se contracte.
Il ouvre grand sa bouche/mâchoire.
Une boule est coincée dans sa gorge.
Ses lèvres pincées.
La gorge serrée/sèche.
Une bouche béante/sèche.
Il est bouche bée.
La bouche entrouverte.
Elle ouvre et ferme sa bouche comme un poisson.

expression_du_visage (3)

Le visage/joues/front/tête

Son visage s’assombrit.
Ses joues se raidirent.
Un visage rougi/blanc/bleu/pâle/ vert de jalousie.
Il inclina la tête.
Un visage troublé/dégoûté/apeuré/triste/sombre/dur/sévère.
Un air troublé.
Un visage livide/décomposé.
Il pâlit.
Un visage marqué par l’inquiétude.
Une expression perplexe marquée son visage.
Ses joues sont rouges de colère.
Des sillons se creusèrent sur son front.
Son front se plissa.
Des rides/des veines se forment sur son front.
Ses fossettes se creusent.
Ses joues rougirent/ sont écarlates.
Le rouge lui monte aux joues.
Sa peau se couvre d’un voile de transpiration.
La sueur perle sur son front.
Son visage reste impassible.
Ses traits se tordent.
Faire un signe de tête / hocher la tête / secouer la tête.
Il acquiesce.
Elle pencha la tête sur le côté / remua la tête / tourna la tête.
Il fait une grimace/la moue.
Il passe une main dans ses cheveux.
Il pose sa main sur son menton.
Il se frotte le menton.
Elle a les traits tirés.
Son visage perd toutes ses couleurs.
Une veine gonfle sur son front / son cou.
Tout son visage s’illumine.
Son visage se durcit.
Elle a un poker face.
La peur a marqué son visage.
La tristesse assombrit ses traits.
La terreur s'empara de son visage.
Elle penche légèrement sa tête en arrière.
Le menton remonté.

expression_du_visage (2)


Où trouver des concours de nouvelles ou des appels à texte ?

25 mai 2019

Parfois, il arrive que vous n’ayez pas l’inspiration pour écrire un livre, pourtant vos doigts vous démangent, vous avez envie de remplir des pages et des pages de textes. Vous décidez alors de chercher un concours d’écriture. Mais où les dénicher ?
Par chance, il existe sur internet des sites web qui regroupent tous les concours d’écriture. Le plus dur, c’est de trouver ceux qui sont fiables et souvent mis à jour.

Voici pour vous aider quelques sites internet/blog, qui répertorient les concours et les appels à texte. En espérant que vous en trouverez un qui vous plaira.

appelatexte_concoursnouvelle (3)

Appels à textes

Appel à textes est le site de plus complet, il répertorie tous les appels à textes, les nouvelles, les demandes de roman, les poèmes ou encore les prix de littérature. Il est régulièrement mis à jour, en moyenne une à deux fois par semaine. Il a un moteur de recherche qui permet de chercher les concours et appel à texte à rapport à certains critères (délai de soumission, nombre de lettres, genre…)
Il suffit de cliquer sur la flèche de droite pour avoir les informations complètement du concours, il met également à disposition le lien vers le site qui les propose.
C’est vraiment le site qu’il faut avoir dans ces favoris.

appelatexte_concoursnouvelle (4)

Concours nouvelles

Ce site web met en avant que les concours littéraires, qu’ils soient gratuits ou payants. Vous pouvez les classer par date, popularité, ou s’ils sont gratuits. Le tableau récapitulatif permet de voir d’un premier coup d’œil les informations important sur le concours. Vous pouvez ainsi voir le prix de participation ou encore le nombre de signes demandés. Chaque concours à une fiche avec sa description, le règlement, la date et le lien vers l’organisateur.
Il faut absolument l’avoir dans ces liens, surtout si vous adorez participer au concours de nouvelles.

appelatexte_concoursnouvelle (8)

Twitters #concoursnouvelle #appelàtexte

Tout le monde connaît ce réseau social qu’est Twitter. Si dans le moteur de recherche vous tapez les hashtags #concoursnouvelle #appelàtexte vous tomberez sur des appels à texte ou concours postés par des auteurs ou des maisons d’édition. C’est très intéressant si vous voulez être tenu au courant rapidement.

appelatexte_concoursnouvelle (5)

Épopées fictives

Épopées fictives est un site qui recense les appels à textes et concours dans les genres de l'imaginaire c'est-à-dire la science-fiction, fantasy, fantastique et horreur. Tous les Ats et concours sont gratuits. Vous pouvez rechercher par genre, éditeur, la date d’échéance ou encore le support de publication. Ce site est régulièrement mis à jour. Il est très bien si vous écrivez des romans sur le thème de l'imaginaire, en plus il a une page Facebook assez active.

appelatexte_concoursnouvelle (2)

Le coin des AT

Les coins des AT est un site qui regroupe les appels à textes ainsi que les prix littéraires. Il est rattaché à la page Facebook qui porte le même nom. Vous pouvez trier seulement par genre et type de texte (roman, nouvelle et poésie). Le site semble être à jour. Mais je vous conseille plus de suivre la page Facebook.

appelatexte_concoursnouvelle (7)

Mots et curiosités

Mots et curiosités mets en avant les concours d’écriture et les appels à textes gratuits. Il les présente via un tableau, avec un lien redirigeant vers le site de l’organisateur, la taille du texte demandé, l’éditeur, le type du concours, ainsi que son thème. Les concours littéraires sont triés par mois. Ce site se veut clair, il est très bien pour jeter un coup d’œil rapide aux appels à texte proposé.

appelatexte_concoursnouvelle (1)

Nouvelle donne

Ce site réunit les concours de nouvelles et les appels à texte. Vous ne pouvez pas faire de recherche poussée et les fiches des concours ne sont pas très complètes. Il ne semble pas trop mis à jour et mets surtout en avant les concours de nouvelles ou les appels à texte pertinent.

appelatexte_concoursnouvelle (6)

J. Planque

J.Planque est un site qui met en avant certains concours ou appel à texte. Il n’est pas très mis à jour et vous ne pouvez pas faire de recherche pertinente. Il met surtout en avant les prix littéraires ou les concours importants

Les différents types de colorants alimentaires

11 mai 2019

Lorsque vous débutez en pâtisserie, vous ne savez pas automatiquement quel colorant utiliser dans vos gâteaux. Ils en existent sous différentes formes et certains s’utilisent qu’avec un type d’aliment. Alors, lequel prendre dans ces conditions ?
Et si je vous aidais, en vous expliquant : les différents types de colorants alimentaires.

Un colorant alimentaire, c’est quoi ?

Les colorants alimentaires sont des substances que vous rajoutez aux aliments ou préparations pour leur offrir un aspect coloré, ludique, appétissant ou original. Normalement, il n’altère pas le goût. Toutefois, les colorants peuvent avoir un effet exhausteur, c'est-à-dire qu’il renforce la saveur d’un ingrédient. Par exemple, le jaune rappelle le citron.

Il faut savoir qu’il existe plusieurs familles de colorants alimentaires, soit :
- Les colorants naturels : Ils sont présents dans la nature, comme la carotte ou la betterave.
- Les colorants de synthèse : ils sont produits de façon industrielle, mais ils existent dans la nature.
- Les colorants artificiels : ils n’existent pas du tout dans la nature et sont créés de façon industrielle.

Les colorants alimentaires sont aussi répartis dans deux catégories, soit :
Les colorants alimentaires hydrosolubles : Ils sont solubles dans l’eau. Ils conviennent pour la coloration des produits à base de sucre, de pâte d’amande ou les pâtes.
Les colorants alimentaires liposolubles : Ils sont solubles dans les graisses. Ils conviennent pour la coloration du beurre de cacao, du chocolat blanc, du beurre, ou de la margarine.

Enfin, les colorants alimentaires peuvent être incorporés de deux manières, soit :
- Dans la masse: Les colorants sont incorporés directement dans la préparation et la colorent entièrement.
- Pour la décoration et la finition: Les colorants sont apposés à la surface de l’aliment ou du gâteau. Ils servent souvent pour créer des effets (dorée, nacrée) ou rendre plus appétissant.

Note : Dans cet article, je ne parlerai que des colorants de masse, ceux, pour décorer, seront détaillés dans un autre article.

colorant_alimentaire (4)

Les colorants liquides

Les colorants liquides existent sous forme hydrosoluble et liposoluble.

Sous forme hydrosoluble : ils sont faits à base d’eau et très faciles à incorporer aux appareils liquides et crémeux, qu’ils soient chaud ou froids. Ils peuvent aussi être utilisés dans les pâtes de pâtisseries cuites au four. Par contre, s’il vous cherchait à obtenir une couleur vive, il faudra en mettre un peu plus que la normale, car les gâteaux perdent une teinte à la cuisson.

Sous forme liposoluble : Ils sont également faciles à introduire à une préparation. Ils permettent de teindre les matières grasses, comme le beurre de cacao, le chocolat blanc, le beurre, ou encore la margarine.

Les « + »
- Ils s’adaptent à toutes sortes de préparations sucrées et salées.
- Ils peuvent s’utiliser dans différentes préparations.
- Les couleurs peuvent se mélanger entre elles, pour créer des teintes inédites.
- Le dosage est facile.

Les « - »
- Il n’est pas fiable en matière de coloration, il arrive que la cuisson rende la couleur plus terne.
- Ils sont une faible durée de conservation.
- La variété de couleurs sur le marché est faible.
- Ils ont un goût parfois désagréable.
- Dans certain cas, ils peuvent modification la texture de la pâte.
- Les pigments sont très dilués.

colorant_alimentaire (1)

Les colorants en poudre

Les colorants en poudre existent sous forme hydrosoluble et liposoluble.

Sous forme hydrosoluble : Ils sont souvent utilisés comme décoration, en le saupoudrant ou en l’appliquant avec au pinceau. Ils peuvent également être mélangés avec des essences ou de la liqueur alcoolisée pour être utilisée en tant que peinture. Ils sont surtout utilisés pour colorer les fondants, car ils n’ont aucun goût. Par contre, les colorants en poudre sont très concentrés et durs à doser.

Sous forme liposoluble : Ils sont faciles à introduire à une préparation. Ils permettent de teindre les matières grasses, comme le chocolat blanc, le beurre, le nappage neutre à froid ou encore la margarine. Ils peuvent aussi être utilisés pour décorer du chocolat, des produits à base de sucre et de pâte d’amandes.

Les « + »
- Ils peuvent être utilisés sous différentes formes, en peinture, en décoration…
- Ils s’incorporent facilement dans les préparations humides.
- Si les colorants sont de bonne qualité, la teinte sera parfaite.
- Ils sont très concentrés.
- Les couleurs peuvent être mélangées entre elles avant l’incorporation.
- Les couleurs sont intenses et soutenues.
- Ils se conservent longtemps.

Les « - »
- Ils sont le moins indiqués pour teindre le chocolat.
- Ils sont très difficiles à doser, donc c’est très dur d'obtenir les mêmes teintes à chaque fois.
- Un colorant de mauvaise qualité peut conduire à des couleurs désastreuses.
- Il faut diluer au préalable le colorant avant de l’incorporer dans une pâte sèche.

colorant_alimentaire (3)

Les colorants en gels

Les colorants en gels existent aussi sous forme hydrosoluble et liposoluble.

Sous forme hydrosoluble : Aussi appelés « colorants en pâte ». Ces colorants sont les préférés des pâtissiers, car ils sont concentrés et il est facile d'obtenir la nuance désirée. Ils vont dans toutes les pâtes à gâteaux ou les crèmes. Ils sont vendus dans une gamme de couleurs assez large, au moins une quarante de couleur.

Sous forme liposoluble : Ils permettent de teindre les matières grasses ou huileuses, comme le chocolat blanc, la crème au beurre, la margarine ou la pâte d’amandes. Les couleurs sont très intenses et surtout ces colorants ne changent pas la texture.

Les « + »
- Ils s’adaptent facilement à toutes les réalisations.
- Ils sont très concentrés.
- Ils s’incorporent facilement dans les préparations.
- Les couleurs sont intenses et soutenues
- Ils se conservent longtemps.

Les « - »
- Les couleurs sont difficulté à estimer dans le pot.
- Ils sont très difficiles à doser, sauf s’ils sont en tube.

colorant_alimentaire (2)

Les différents types d’éditions

04 mai 2019

Vous avez fini votre livre, il est corrigé et vous l’avez envoyé à des éditeurs. Bien sûr, vous avez reçu des réponses négatives, mais aussi positives. Devant les contrats qui vous sont proposés, vous ne savez pas lequel choisir. Il est peut-être temps de connaître la différence entre les types d’éditions, pour bien faire votre choix.

L’édition à compte d’éditeur

Un contrat à compte d’éditeur est celui que propose toute maison d’édition dite traditionnelle, c’est le plus connu. Ce sont des maisons d’édition qui font une sélection rigoureuse des textes et où l’auteur n’a pas à verser de l’argent pour être publié.
Ainsi, un contrat est signé entre l’auteur et l’éditeur. Dans celui-ci, l’auteur cède ses droits de diffusion, d’exploitation et de représentation contre une rémunération, appelé « Droit d’auteur ».
Normalement, la maison d’édition prend en charge la mise en page du texte, la création de la couverture, sa correction, et sa promotion. Dans ce cas, c’est l’éditeur qui prend un risque financier.
Toutefois, il existe plusieurs types de maisons d’édition à compte d’éditeur. Certes vous ne donnez pas un centime pour publier votre œuvre, mais quelques-unes de ces maisons profitent des débutants pour récupérer de l’argent sur les droits d’auteur.
Normalement, si vous signez un contrat vous devez gagner entre 5% à 8% de droit d’auteur (c’est soi-disant la norme). Il est considéré qu’en dessous de 5%, vous vous faites avoir. Mais au-dessus de 8%, c’est une affaire en or. Il faut donc bien lire le contrat.

Il faut également prendre en compte plusieurs choses avant de signer, comme :
- La correction est-elle faite par un professionnel ou seulement par vous ?
- La couverture est faite par vous ou un professionnel ?
- Avez-vous votre mot à dire sur la couverture ?
- La réputation de la maison d’édition (Attention, certaines censures, les mauvais avis.)
- S’il y a des à-valoir ou non. (Une somme donnée en avance qui est remboursée par les droits d’auteurs)
- Si la maison d’édition dispose d’un diffuseur ou non.
- Si la maison d’édition fait de la publicité sur ses livres ou non.
- Si la maison d’édition publie en format papier ou ebook, voir les deux.

Bref, il faut vraiment lire le contrat avant de le valider. Profite aussi de l’occasion pour avoir l’avis une tierce personne.
Il ne faut pas hésiter à marchander ou demander des détails. Certaines personnes ont peur de le faire, en croyant dérangé. Je tiens à dire que c’est votre livre, votre travail, vous avez le droit de donner votre avis et d’être bien renseigné.

different_type_edition (3)

L’édition à compte d’auteur ou contrat participatif

C’est tout le contraire de l’édition à compte d’éditeur, ici la maison d’édition ne prend aucun risque économique. C’est l’auteur qui finance la totalité de l’ouvrage.
Ainsi, la maison d’édition offre un cadre et propose des services supplémentaires payants, comme la correction, la mise en page, la diffusion... Les sommes peuvent aller de 1000 à 5000€ selon le travail à faire sur le livre.
Il arrive que le contrat demande à l’auteur d’acheter un certain nombre de livres, ou d’en vendre sans droit d’auteur pour rembourser « la publication » du livre.

Il est évident qu'il faut fuir ce genre de maison d’édition. Ils profitent souvent des jeunes auteurs, qui épuiser par les refus, acceptent avec enthousiasme de signer un contrat avec eux.
Parfois, ils mentent en disant qu’un comité de lecture a sélectionné votre texte parmi tant d’autres. Pourtant, au vu du nombre de textes publiés, il est connu que ces maisons d’édition, à l’allure d’usine, n’ont pas de tel comité ou qu’il est composé d’une seule personne.
Un autre point négatif concerne le contrat, celui-ci peut vous obliger à donner l’exclusivité de votre livre pour une certaine durée (un ou deux ans). En d’autres termes, si une maison à compte d’éditeur est intéressée par votre manuscrit ou que vous voulez l’auto éditée, vous ne pourrez pas le faire. Car vous n’aurez aucun droit sur votre ouvrage, et le récupérer ne sera pas facile.

Bref, l’édition à compte d’auteur à deux facettes, soit c’est une arnaque, soit une prestation de service. Dans le cas, de prestation de service, vous pouvez travailler avec ces maisons d’édition, si vous n’êtes pas doué pour mettre en valeur votre livre. Mais il faut vraiment faire la différence entre un contrat qui vend des services et un contrat qui prend vos droits sur votre livre.

different_type_edition (1)

L’auto-edition

Cette forme d’édition est la plus récente et elle est de plus en plus populaire. Elle s’est beaucoup développée grâce au livre électronique (ebook) et certaines plateformes comme amazon.
Sous cette forme, l’auteur publie par lui-même son livre en format papier, numérique ou audio. C’est-à-dire qu’il gère lui-même la correction, la mise en page, la publicité, la diffusion… Ou en passant par un intermédiaire. Le livre est souvent publié sur une plateforme ou imprimer chez un imprimeur est vendu via des salons littéraires ou des librairies.
De nos jours, l’auto-édition est de plus en plus professionnalisée. Certaines maisons d’édition vont même jusqu’à regarder ce qui se fait dans le milieu.

Par contre, il faut avoir le dos solide pour s’y mettre et avoir beaucoup de détermination. Publier soi-même son livre est une aventure très difficile. Très peu de gens sont multi-casquette, il faut parfois être vendeur, éditeur, graphique, en plus d’écrivain. Il faut également avoir la patience d’apprendre à utiliser plusieurs logiciels.
Mais à la fin, on est totalement indépendant, sans contrat qui nous bride. De plus, le montant des droits d’auteurs est beaucoup plus avantageux. En effet, certaines plateformes proposent jusqu’à 30% à 70% de droit d’auteur et si vous faites juste un ebook vous n’avez aucun argent à débourser.

different_type_edition (2)

Recette : Plat brise-dent de the legend of zelda breath of the wild

20 avril 2019

Je me suis toujours demandé quel goût avait la nourriture dans zelda breath of the wild. On y trouve des plats atypiques comme des plats communs. Ils sont parfois salés, ou sucrés.
Pourtant, mon regard s’est posé sur le « Plat brise-dent » qui comme le souligne son nom doit casser nos molaires. Je vous rassure quand même, cette recette ne fera rien à vos dents, car le résultat est plutôt moelleux.

DSCN0449

Pour : 30 de brise-dent

Ingrédient

- 65 g de margarine.
- 160 g de guimauves.
- 60 g de farine.
- 60 g de beurre.
- 60g de sucre en poudre.
- 2c. à soupe de cacao.
- 2 c. à soupe de lait.

Préparation

1/ Préchauffez le four à 180°C.
2/ Dans un récipient, battez le beurre et le sucre.
3/ Ajoutez la farine, le cacao et le lait, puis mélangez.
4/ Placez la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Puis, enfournez pendant 10 minutes environ.
5/ Sortez le gâteau du four et attendez qu’il refroidisse avant de l’émietter.
6/ Dans une casserole, faites fondre la margarine à feu doux, puis ajoutez les guimauves. Mélangez jusqu’à ce que la préparation soit lisse.
7/ Aussitôt, versez le mélange dans le gâteau émietté et mélangez.
8/ Dans une moule à gâteau recouvert de papier sulfurisé, coulez la pâte uniformément et laissez reposer pendant 30 minutes.
9/ Coupez le gâteau en petits carrés puis façonnez-les en forme de rocher.

Conseil : Si vous voulez donner un effet de reflet argenté à vos rochers, il faut simplement mélanger du sucre glace avec du colorant argenté et utiliser un pinceau pour l’étaler.

DSCN0461

Cette recette est relativement facile et s’adapte à plein de gâteau. Il suffit par exemple de remplacer le biscuit au cacao par un quatre quart à la vanille pour avoir un nouveau goût.

Underclear - page 51 à 58 (Final)

13 avril 2019

Voici les dernières pages (51 à 58) du chapitre 2 de ma BD Underclear.
C'est donc la fin de cet arc, le chapitre suivant arrivera d'ici quelques semaines. L'histoire est écrite depuis un moment et le story-board est fait. Il ne me reste plus qu'à commencer les premières pages.

Vous pouvez lire les pages précédentes ici :
- Underclear-Page 1 à 5
- Underclear-Page 6 à 10
- Underclear-Page 10 à 15
- Underclear-Page 16 à 20
- Underclear-Page 21 à 25
- Underclear-Page 26 à 30
- Underclear-Page 31 à 35
- Underclear-Page 36 à 40
- Underclear-Page 41 à 45
- Underclear-Page 46 à 50

page 51

page 52

page 53

page 54

page 55

page 56

page 57

page 58